Comment se porte le coworking en France ?

Ecrit par joelt | 05/04/18 | 0 commentaires
Comment se porte le coworking en France ?

C’est dans la ville de San Francisco aux Etats-Unis que le coworking voit le jour au début de l’année 2005. Apparu premièrement comme un nouveau caprice des geeks, le phénomène va pourtant se développer à grande vitesse outre-Atlantique. C’est ainsi que les premiers espaces de coworking débarquent en France trois ans plus tard soit en 2008. Dès lors, il ne cessera de chambouler les habitudes de travail pour les grandes, les petites entreprises mais surtout les entrepreneurs. Dix ans après cette innovation sociale, il convient de faire un premier bilan, comprendre comment se porte le partage d’espace de travail en France.

Le 18 Octobre 2016, les Bureaux à Partager (BAP) publie les résultats d’une longue étude sur le cotravail en France. L’institution estime que le pays abriterait plus de 360 espaces de travail partagé. Une année plus tard c’est au tour de l’agence Global Coworking Survey de dévoiler les résultats de son étude annuelle. Ceux-ci attribue près de 400 espaces de coworking à la France parmi les 11 300 présents dans le monde.

Un chiffre qui qui ne devrait cesser de croitre de façon significative. En effet, la région d’ile de France seule possède des millions de m² de bureaux inoccupées pendant que la demande elle, ne cesse de croitre. Il faut dire que plus de 100 000 personnes travaillent ou ont déjà travaillé dans un environnement de travail partagé. Une véritable aubaine pour les acteurs de ce secteur. C’est le cas de weréso, un espace de coworking situé au centre de Paris et qui se positionne comme l’un des leaders de la région. En plus de ses offres diversifiées, Wéréso accueille des acteurs de secteurs métiers totalement différents. D’une salle à une autre, l’on peut rencontrer entre autres des freelances du secteur informatique, des autoentrepreneurs, des start-ups, des comptables, des micro entreprises de vente ou encore des réunions de grande boites. Ses profils distincts favorisant les réseaux, cette large sélection d’espace sont l’une des clés du coworking qui continuent donc de séduire les français. Bien entendu, il ne s’agit pas d’une liste exhaustive de ses avantages. Les économies réalisées sur les loyers hors de prix et la facilité des démarches sont autant d’autres points positifs qu’on pourrait ajouter.

Une demande qui a aussi aidé à la maturité du marché français. Les « coworkers » ont progressivement adapté leur offre aux besoins. Permettant un raffinement et une segmentation du marché.

De façon générale et toujours selon les études des institutions comme BIP France ou BAP, les espaces de coworking se remplissent très bien favorisant ainsi l’habitude de l’entrepreneur. Wéréso reçoit par exemple plus d’une centaine de nouvelles demandes par mois. Plus qu’innover, le cotravail est véritablement une solution venue dynamiser l’entreprenariat en favorisant les rencontres dans une ambiance toujours aussi studieuse. En France, sa croissance a d’ailleurs pris une dimension politique. Après avoir mentionné plusieurs fois durant sa campagne l’innovation et le digital, Le président français Emmanuel a inauguré en Juillet 2017 La station F. Un grand espace financé par Xavier Niel et où cohabitent mille startups. 

Les articles les plus consultés


Laisser un commentaire