Interview : Nidia ALVANE, business Developer

Ecrit par dtonnaire | 21/02/18 | 0 commentaires
Interview : Nidia ALVANE, business Developer

Interview : Nidia ALVANE, Business Developper - DIGITALEO

Deuxième interview de l'année avec Nidia Alvane, Business Developer chez Digitaleo !

Nidia, Business developer, c'est quoi? 

Je suis en charge de la commercialisation de l'offre Digitaleo.
Je fais du Marketing digital, mais le terme est galavaudé. Nous développons des outils de marketing distribués et des programmes de fidélité via les canaux (SMS, mails, Smart Page, messages sur répondeur, Print).

J'ai principalement 3 missions : faire connaitre l'entreprise en région (notoriété), démarcher et partir à la conquête de grands comptes, animer les partenariats avec les acteurs de la région qui ont un rôle de prescripteurs.

Quel est ton parcours avant d'arriver ici ?

J'ai été commerçante pendant 10 ans en téléphonie mobile et en nouvelles technologies, en région nancéenne.
J'ai ensuite quitté Nancy pour Lyon: j'ai eu un vrai coup de foudre pour ville. J'occupais le poste d'assistante commerciale puis commerciale chez Mediapost en marketing direct.

Je suis ensuite allé chez JC Decaux dans le mobilier urbain (panneaux publicitaires écrans, abribus ...).
Puis me voilà chez Digitaleo pour avancer avec les nouvelles technologies et les nouveaux moyens mis à disposition des entreprises.

Pourquoi as-tu choisi Weréso ?

Le Bâtiment Eiffel m'a tout de suite séduit. Ensuite, je n'avais pas de bureau à Lyon et ne voulais pas travailler seule. J'ai donc choisi un espace qui était un point d'attache central par rapport à mon périmètre.
Et j'ai trouvé chez Weréso, une véritable ambiance propice a l'activité dans le calme, la bonne humeur et le partage.

Peux-tu nous citer 2 qualités et 2 défauts ?

2 qualités : je suis optimiste, et j'ai un très bon relationnel.
Et 2 défauts ? J'ai besoin de maîtrise avant de démarrer quoique ce soit. J'ai aussi du mal à déléguer.

Quelles sont tes ambitions dans la vie ?

Je veux faire connaitre Digitaleo et déployer l'offre un maximum au niveau régional.
Et bien sûr m'épanouir dans le travail.

Une anecdote à nous raconter ?

A 16 ans, j'avais mon premier job. Je vendais des sachets de 12 madeleines à 60 Francs, et c'est grâce à ça que je me suis payé mon école de théâtre !

J'ai récolté 11 000 Francs avec tout ça. 11 000 Francs ! Avec des madeleines ... 

Merci à Nidia pour son interview ! Retrouvez le site internet de Digitaleo ici, ainsi que la page Facebook, le compte Twitter et le compte Instagram !

Pour contacter Nidia; envoyez nous un mail ici pour que nous lui transmettions.

Logo DIGITALEO

Logo de l'entreprise Digitaleo.

Les articles les plus consultés


Laisser un commentaire